La gestion des objets perdus par la SNCF

Chaque année, les services de la SNCF recensent 245 000 objets perdus, soit 670 par jour ! Deux tiers sont trouvés dans les trains et un tiers dans les gares. Mais seul un objet sur trois est récupéré par son propriétaire. Un chiffre malgré tout en hausse puisqu’il est passé de 28 % à 33 % en 2016.

En cas de perte d’un objet, il faut remplir une déclaration de perte sur www.gares-sncf.com (rubrique « Perdu quelque chose ? ») ou le signaler par téléphone au 08 92 35 35 35 ou au 36 35 (0,40 €/minute). Les informations transmises seront recoupées avec la base de données des objets trouvés et pourront éventuellement permettre d’identifier leurs propriétaires.

Il est également possible de se rendre directement en gare si l’on sait dans laquelle l’objet a été égaré (en cas de perte dans un train, il s’agit de la gare d’arrivée). Dans ce cas, une taxe de restitution sera demandée, de 5 ou 10 € selon la valeur de l’objet. Ils peuvent aussi être expédiés à domicile, contre paiement des frais de port.

Les objets trouvés sont conservés un mois en gare. Ceux de faible valeur sont ensuite distribués à des associations caritatives. Les autres sont transférés à l’administration des Domaines. Les papiers d’identité sont, eux, envoyés au ministère de l’Intérieur et les cartes bancaires aux banques.

La SNCF a mis en place un service baptisé e-tiquette, qui permet de générer un code-barres à accrocher sur les objets de valeur. En cas de perte, le propriétaire sera ainsi immédiatement identifié.

Enfin, en ce qui concerne les bagages, rares sont ceux qui parviennent au service des objets trouvés car ils sont détruits par les démineurs. Les matières périssables ou dangereuses sont aussi immédiatement détruites.

Partager