Les carburants changent de nom

Une directive de 2014, applicable depuis aujourd’hui (12 octobre 2018), harmonise l’étiquetage des carburants à la pompe au sein de l’Union européenne. Ainsi, chaque carburant aura un sigle et une forme géométrique qui lui sera propre.

  • L’essence sera mentionnée par un cercle entourant un « E », accompagné d’un chiffre qui indiquera la teneur en éthanol.
  • Le « Sans Plomb 95 » deviendra le « E10 » puisqu’il possède 10 % d’éthanol, le « Sans Plomb 98 » sera désormais le « E5 » (5 % d’éthanol), le super éthanol sera remplacé par le « E85 ».
  • Le diesel sera identifié par un carré avec la lettre B, suivi d’un chiffre variant selon la quantité de biocarburant contenu. Ainsi, le B10 contiendra plus de biocarburant que le B7. Le diesel synthétique non dérivé du pétrole brut se trouvera sous le sigle XTL.
  • Les carburants gazeux seront représentés par des losanges avec les sigles « H2 » pour hydrogène, « CNG » pour gaz naturel comprimé, « LPG » pour gaz de pétrole liquéfié et « LNG » pour gaz naturel liquéfié.
Partager