La Poste participe au rabattage commercial d’entreprises de rénovation énergétique

Si les consommateurs pensaient être tranquilles depuis l’interdiction du démarchage téléphonique dans le secteur de la rénovation énergétique, ils se retrouvent aujourd’hui confrontés à une autre forme de rabattage… dans leur boîte aux lettres.

Des consommateurs ont signalé au magazine 60 millions de consommateurs la réception d’“avis de prestation” qui ressemblent beaucoup à des avis de passage classiques pour des colis ou courrier recommandé. Normalement, les avis de prestation concernent des entreprises dont le destinataire est déjà client et qui mandatent La Poste pour effectuer une prestation en leur nom. Mais dans le cas de ces témoignages, il s’agissait d’une entreprise de travaux d’isolation, ayant chargé les facteurs de poser des questions aux consommateurs susceptibles d’être intéressés. Le magazine 60 millions de consommateurs met en cause La Poste qui fait le jeu de ces entreprises, car elle ne s’occupe pas seulement de la distribution de tracts publicitaires. Elle utilise ses facteurs pour collecter des données. Ils doivent en effet vérifier si la personne « est intéressée et donne son accord pour être mise en relation avec l’entreprise ». Selon le magazine, « La Poste est donc clairement missionnée pour constituer un fichier clients », pour le compte d’une entreprise par ailleurs déjà épinglée pour démarchage téléphonique illégal en novembre 2019.

De son côté, La Poste se défend : « La personne peut tout à fait s’opposer à la visite du facteur par le numéro de téléphone non surtaxé ou l’adresse mail indiqués sur le flyer ». Mais pour « 60 », cela reste insuffisant, puisque le consommateur se retrouve à devoir faire usage de son droit d’opposition alors même qu’il n’a rien demandé. A défaut de pouvoir compter sur La Poste pour stopper ces pratiques, le magazine conseille d’agir préventivement, en apposant un autocollant ‘Stop pub’ sur sa boîte aux lettres, en s’inscrivant sur la liste Robinson (pour être rayé des fichiers des entreprises adhérentes), et en veillant sur Internet à cocher les cases pour ne pas recevoir de courriers publicitaires.

Partager