pénurie

paracetamol

En temps normal, la consommation de paracétamol connaît un pic en hiver. En effet, rhinopharyngites et autres syndromes grippaux sévissent à cette période de l’année. Or, depuis la crise sanitaire et ses vagues successives de Covid-19, nous consommons du paracétamol toute l’année et de façon continue… Si bien que les fabricants n’ont plus le temps

lire la suite
produits alimentaires

Après la moutarde et l’huile de tournesol, d’autres aliments de base pourraient disparaître des rayons dans les prochains mois, selon une récente étude de l’institut NielsenIQ sur la disponibilité des produits en grandes surfaces. Dans un entretien accordé au magazine 60 millions de consommateurs, la chargée d’étude Myriam Qadi explique les différentes causes de ces

lire la suite
prix alimentation

En raison des difficultés d’approvisionnement dues, entre autres, à la guerre en Ukraine, la DGCCRF explique que « les professionnels peuvent, sous conditions et de manière temporaire, modifier la composition de leurs recettes sans imprimer de nouveaux emballages »… Néanmoins, les professionnels dans cette situation doivent obtenir au préalable l’autorisation des services de la Répression

lire la suite
stocks de médicaments

L’objectif de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) est d’éviter à tout prix les pénuries de médicaments. Pour cela, le stock de sécurité des médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM) est d’au moins deux mois. Un délai souvent insuffisant, la durée moyenne des ruptures étant de 3,5 mois. Au regard des ruptures constatées en 2019

lire la suite
directives anticipées

La prime CEE, aussi appelée Prime Énergie, est un dispositif mis en place par l’État afin d’aider les ménages à financer les travaux d’économies d’énergie, à savoir le remplacement de son chauffage ou la réalisation de travaux d’isolation dans son logement. La multiplication des fraudes avait incité les pouvoirs publics à supprimer ces offres « coups

lire la suite

Restent en mémoire les images de rayons de supermarchés presque intégralement vidés… C’était une des denrées les plus achetées lors du premier confinement : les pâtes pourraient venir à manquer ! Ou du moins, leur prix pourrait flamber. C’est en tout cas ce que craignent les fabricants et industriels du secteur en raison de la

lire la suite