Covid-19 : gare aux arnaques

La crise sanitaire n’empêche pas les escrocs en tout genre de sévir. C’est au contraire dans les périodes de grand stress et d’incertitude qu’ils sont les plus virulents et les plus inventifs.

Tout d’abord, ont vu le jour les offres de masques, gels hydroalcooliques et désinfectants. Les cybercriminels ont bien compris que ce sont des produits très recherchés. Concernant les masques, il s’agit parfois de stocks périmés, de marchandises volées ou tout simplement de produits inexistants et qui donc ne parviennent jamais à l’acheteur. Quant aux gels hydroalcooliques, ils sont parfois contrefaits et ne garantissent pas la sécurité du consommateur. Sont apparus également des trafics de fausses attestations de déplacement dérogatoires et des démarchages frauduleux pour désinfection de domicile.

Les arnaques à l’épargne ne sont pas en reste. En ces temps de trouble sur les marchés financiers et de perte de confiance dans les institutions, les escrocs financiers pullulent sur Internet ou au téléphone. Ils font miroiter des rendements élevés (jusqu’à 14 %) et proposent d’investir sur des actifs souvent voire inexistants. De même, les faux appels aux dons ou fausses cagnottes, soi-disant destinés aux soignants, se multiplient. Pour éviter de tomber dans le piège, il convient de vérifier que le créateur de la cagnotte est identifiable (siège social, nom du dirigeant…), privilégier les plateformes reconnues (Leetchi, Le pot commun, Helloasso…) qui disposent d’équipes de lutte antifraude, ou encore préférer les organismes tels que la Fondation de France ou l’Institut Pasteur.

Les autorités appellent à la prudence. Comme pour toute autre opération de phishing, il est nécessaire de prendre garde aux mails reçus en vérifiant l’expéditeur, en ne cliquant pas sur les liens dans le message, en vérifiant les sites internet (mentions légales, etc.). Elles recommandent aussi de n’avoir recours qu’aux sites gouvernementaux et aux informations relayées via les médias nationaux. Des recommandations d’autant plus importantes à suivre que les victimes de ces escroqueries auront beaucoup de mal à être indemnisées. Les escrocs sont très difficilement localisables…

Partager